[Film] Whiplash de Damien Chazelle

whiplash_affl’histoireAndrew, 19 ans, rêve de devenir l’un des meilleurs batteurs de jazz de sa génération. Mais la concurrence est rude au conservatoire de Manhattan où il s’entraîne avec acharnement. Il a pour objectif d’intégrer le fleuron des orchestres dirigé par Terence Fletcher, professeur féroce et intraitable. Lorsque celui-ci le repère enfin, Andrew se lance, sous sa direction, dans la quête de l’excellence…

Mon avis : Le type de film qui ne m’aurait jamais interessée si on ne m’en avait pas parlé. J’en avais lu des critiques (plutot excellente) et on m’en a parlé (toujours en bien) j’ai donc décidé de m’y mettre. Mes craintes ? que ce soit lent, et que ca ne me touche pas. J’imaginais bien l’histoire d’un gamin paumé qui ferait pleuré dans les chaumières. Je me trompais.

Je pensais m’ennuyer, il n’en a rien été.

Whiplash c’est beaucoup plus que ça et la mise en scène m’a litteralement happée. Aspirée, tout comme mon souffle dans les scènes où le suspense atteint son comble.

Et jusqu’au bout, je me suis demandé comment cette histoire allait bien pouvoir se terminer. La musique est bien au centre du film mais je ne peux pas dire que ce soit vraiment le thème principal et on eteint sa télé avec plus de questions que jamais. Questions pour lesquelles nous n’aurons probablement jamais les réponses, mais il a le mérite de pointer du doigts des questions plus qu’interessantes.

Existe il des limites à se fixer si on veut cotoyer l’excellence ? quelles sont elles ? et si limite il y a, justement, ne serons nous pas limités dans nos capacités. Comment aller au delà sans se detruire à petit feu ?

Le Bémol :  Pour moi, la musique, et plus particulièrement en jouer, doit etre synonyme de plaisir. De travail certes, mais de plaisir quand meme. Et à aucun moment, cette notion n’est représentée dans le film. Ce qui est, d’apreès moi, absolument primordial. Ce que je reproche au perso principal : d’etre tellement assoifée de succès et de gloire, de vouloir tellement etre LE meilleur, qu’il en oublie de prendre du plaisir. Et la musique sans plaisir, c’est moins bien. mais ca reste mon point de vue.

Quant au fait de saigner des mains…bon mouais… :/

Advertisements

3 réflexions sur “[Film] Whiplash de Damien Chazelle

  1. Moi aussi je viens de le voir. Comme toi j’ai trouvé que l’amour de la musique passer après la recherche d’excellence pour le héros. Ce que je retiendrai surtout c’est le personnage du professeur : la manipulation qu’il emploie pour mener ses élèves en soufflant le chaud et le froid, l’emprise qu’il a sur eux. Et le dénouement …. Je savais bien qu’il n’aurait jamais dû accepter ce concert !

    Aimé par 1 personne

  2. Pour ma part, j’ai énormément aimé ce film, qui possède une mise en scène efficace, un montage d’enfer et des interprétations solides. Pour moi il pose effectivement de bonnes questions sur le prix à payer pour la réussite, sur la pédagogie et c’est vrai que la question de la passion n’est jamais interrogée mais je me demande si cette « impasse » n’est pas volontaire de la part du réalisateur. J’ai en tout cas aimé le rapprochement fait avec Full Metal Jacket !

    J'aime

et toi, c'est quoi ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s