[CINE BY FANFAN] Birdman ou la surprenante vertue de l’ignorance de Alejandro Gonzalez Inarritu

birdmanRiggan Thomson (Michael Keaton) est un vieil acteur sur le retour qui essaye de revenir sur le devant de la scène en montant une pièce à Broadway. A l’aube de la grande première il va se débattre entre sa gloire perdue, son égo et celui de des autres acteurs comme Mike Shiner (Edward Norton) et la présence de sa fille Sam (Emma Stone) tout juste sortie d’une cure de désyntox.

Petit conseil si, comme moi, vous allez voir ce film les mains dans les poches. Ne vous laisser pas avoir par les effigies grandeur nature de Birdman que vous pourriez croiser dans votre cinéma: ceci n’est aucunement un nouveau film d’action.

Ici on est d’avantage sur un bilan acerbe du métier d’acteur à Hollywood. Des egos sur dimensionnés, de vieilles gloires et beaucoup de névroses en tout genre, voilà ce que j’en retiendrai. Encore une fois, ça n’a pas l’air facile tout les jours le doux métier d’acteur !

C’est certain qu’on pense à Michael Keaton qui a tourné le dos à l’homme chauve souris plutôt qu’à l’homme oiseau et c’est sûrement pour cela qu’on y croit à fond – bon le jeu d’acteur est pas mal non plus !

S’ajoute à cela la façon dont le film est tourné : c’est un plan séquence de 2h qui ne nous laisse que peu de temps pour reprendre notre respiration entre 2 trahisons, divagations ou esclandres.

Un autre point que j’ai aimé dans la réalisation c’est la quasi unité d’espace. Toute l’action du film se joue quasiment entre l’intérieur du théâtre et le pâté de maison sur Broadway qui l’entoure.

C’est d’autant plus marqué que dès que Riggan sort du théâtre il retrouve systématiquement des percussions (joueurs de rue et fanfares) qui nous martèlent l’activité incessante de New York. On est comme Riggan, tout ce qu’on voit ou entend tourne autour de la pièce et d’elle dépendra notre gloire retrouvée. Ce qui va l’amener à perdre pied et laissé son alter ego Birdman prendre de plus en plus de place.

Ma conclusion :

Si vous vous attendez à découvrir une nouvelle licence Marvel, passez votre chemin.

Si vous voulez redécouvrir Michael Keaton dans un grand rôle, allez y.

Fanfan

Publicités

7 réflexions sur “[CINE BY FANFAN] Birdman ou la surprenante vertue de l’ignorance de Alejandro Gonzalez Inarritu

  1. Personnellement, j’ai détesté ce film. Il faut dire que je n’aime déjà pas les autres films d’Inarritu et là tout ce qui m’horripile chez lui revient dans ce film. J’ai trouvé Birdman assez creux voire même prétentieux et superficiel. Je n’ai même pas aimé le casting…

    J'aime

    • Effectivement, tu n’as pas l’air d’y avoir trouvé ton compte ! Je comprend tout à fait qu’il peut déplaire. Il a un ton assez particulier. J’avoue que c’était le premier film de ce réalisateur que je voyais, du coup je n’avais pas d’élément de comparaison…

      J'aime

et toi, c'est quoi ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s