[Livre] La clé de Salomon de José Rodigues Dos Santos

IMG_4235.JPG4eme de couv : Franck Bellamy, directeur des sciences de la CIA, est retrouvé mort dans un accélérateur de particules du Cern. Il tient dans sa main à un papier froissé portant un message accablant dont Tomas Noronhaorona serait « la clé ». Pour prouver son innocence, le célèbre criptologue va devoir trouver le véritable meurtrier et mettre la main sur un projet top secret surnommé « L’oeil quantique ». Dans une quête effrénée, il sera ainsi amené à convoquer tous les plus grands physiciens du XXe siècle : Einstein, bien sûr, mais aussi et surtout ses plus grand détracteurs.

Voici donc la suite de La formule de Dieu.

Je vous en avais parlé et je n’avais pas accroché sur l’écriture de Dos Santos, mais lorsqu’on m’a proposé de lire La clé de Salomon, j’ai accepté avec grand plaisir. Après tout, je n’avais pas non plus détesté la formule de Dieu, et j‘étais donc assez enthousiaste d’en apprendre plus sur un autre sujet ; Car si La formule de dieu avait pour objet la place de Dieu au sein meme de la science, La clé de Salomon se propose plutôt d’aborder (toujours à travers des théories scientifiques) la conscience. En voici un sujet qui me tentait bien.

Einstein : Dieu ne joue pas aux dés !

Bohr : Einstein, cessez de dire à Dieu ce qu’il doit faire !

Verdict ?

Autant vous le dire tout de suite : alors non je n’avais pas détesté La formule de Dieu mais je l’avais trouvé ennuyant. Hé bien, la clé de salomon m’a semblé encore pire.

Pour tout vous dire, il va m’etre difficile de vous donner un avis étant donné que je n’ai pas réussi à dépasser la 100e page(sur 500)! et en 100 pages (102 pour etre précise), j’ai déjà vu à quel point ce livre allait etre d’un ennui mortel, de quoi s’endormir rapidement sous la couette. J’avais lutté pour finir la formule de dieu, sauté quelques pages vers la fin, et je n’ai pas vraiment eu envie de m’infliger la meme chose.

On y retrouve tous les défauts de La formule de Dieu ; à savoir, l’impression de lire une encyclopédie, et décidément, je n’arrive vraiment pas à avoir une quelconque empathie pour ce Tomas Noronha qu’est le personnage principal. Ainsi, difficile de rentrer dans l’histoire lorsqu’on ne se sent que très peu concerné par le sort du perso principal.

Ce ne reste que mon avis et bien sûr, là où je trouve des défauts, certains trouveront que ce sont des qualités et adoreront le livre. Je suis convaincu qu’il a son public mais, malgré tout l’intérêt que je porte aux sujets qu’il aborde,  je n’en fais définitivement pas partie.

et vous ? conquis par le style de Dos Santos ?

Aimez vous suivre les aventures de Tomas Noronha ?

Advertisements

et toi, c'est quoi ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s