[CINE] Diplomatie de Volker Schlöndorff

Diplomatie : Affiche4h heure du matin dans la nuit du 24 au 25 aout 1944. Hôtel Meurice, en face du Jardins des Tuileries, siège du commandement du Gross Paris.

Les Alliés avancent vers Paris, mais l’armée allemande ne quittera pas la capitale aussi facilement. Bientôt tout sera près pour que Paris soit rayée de la carte en 20min. Tous les ponts sauteront à part le pont neuf pour provoquer une inondation équivalente à celle de 1910. Il ne restera plus rien de l’Opéra, du Louvre, de Notre Dame, des gares ou encore de la tour Eiffel.

Le général Dietrich von Choltitz (Niels Arestrup), Gouverneur de Paris, sera l’homme dont viendra l’ordre pour déclencher les charges explosives disséminées dans la ville.

Le consul suédois Raoul Nordling (André Dussollier) n’a que quelques heures pour détourner le général des ordres reçus d’Hitler.

Ce n’est pas tout à fait un film que j’ai vu aujourd’hui. C’est plutôt du théâtre filmé. Du très bon théâtre filmé. En même temps ça n’est pas très étonnant puisque le film est l’adaptation de la pièce de Cyril Gély où Niels Arestrup et André Dussollier incarnaient déjà les rôles principaux.

Unité de temps, de lieu et d’action : les règles du théâtre classiques sont à peine aménagées par quelques escapades hors de la suite qui sert de bureau au général allemand. Alors forcement il y a quelques petites longueurs mais le face à face entre les 2 hommes reste fascinant.

L’un est un militaire aguerri à Paris depuis 2 semaines, l’autre un diplomate suédois né à Paris. On est loin des clichés du nazi assoiffé de sang face face au gentil suédois neutre. Ca n’est jamais un affrontement, les propos sont diplomates et les arguments se succèdent : sauver la ville, sauver ses habitants, sauver l’image future de l’Allemagne.

Même si je connaissais la fin (non Paris ne brûlera pas!) je me suis quand même surprise à douter de l’issue finale à quelques reprises.

Et puis de toute façon, ce général allemand n’avait aucune chance : avec sa voix André Dussollier pourrait me demander de détruire Paris et de la reconstruire avec mes petites mains que ça ne me poserait pas de problème.

Ma conclusion :

Amoureux de Paris et amateur d’histoire, allez y.

A la recherche d’un film de guerre ou d’un casting long comme le bras, passez votre chemin.

 

Publicités

et toi, c'est quoi ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s