[HUMEUR] Touche pas à mon IVG #MonCorpsMonDroit

IMG_0521_GF

Je me suis souvent posé la question.

Quand j’étais plus jeune d’abord. Et si j’étais enceinte ?

Que ferais je ? et comment ferais je ?

Ce n’était pas ainsi que la vie, MA vie devait se passer.

Ce n’est pas le chemin que je souhaitais prendre. Les études, le boulot, tout ça.

Parce qu’avoir un enfant ce sont des responsabilités.

Responsabilités que je n’étais pas prête à prendre. Comment aurais je pu l’être ? Quand on ne sait même pas qui on est, ni ce qu’on veut.

Alors à chaque « retard », la peur au ventre, je me posais la question.

Je me voyais déjà en pleurs faire l’annonce à mes parents. Ou bien aller en cachette au planning familial. Et en rester marquée à vie.

Cette question omniprésente. Ces questions, toujours les mêmes.

Je ne sais pourquoi mais ça m’a toujours effrayé.

Et si le préservatif avait craqué, et si la contraception n’était pas fiable, et si il n’y avait pas eu même de contraception (on n’est pas toujours prudent) , et si..et si…

Puis, par chance un peu, et par précaution aussi, je n’ai jamais eu à faire ce choix.

Mais certaines ont eu à le faire.

Puis j’ai rencontré l’Homme.

Dès lors,  je savais que si je tombais enceinte « malencontreusement » (mais pas par l’opération du saint esprit), cela n’aurait pas vraiment posé problème. en tout cas, pour moi. Nous n’en avions pas encore discuté sérieusement, mais je savais que nous l’aurions accueilli avec surprise, doutes, difficultés peut etre, mais accueilli tout de même.

Pareil pour Deuz. Certes, je n’étais pas prête trop tôt, mais peu importe on se serait arrangé.

Aujourd’hui, je ne veux pas d’un 3e.

Parce que je ne me sens pas l’Âme d’une fratrie de 3.

Parce que c’est déjà compliqué. difficile.

Et c’est là que cette question se repose.

et très honnêtement je ne sais pas quelle serait la réponse.

Parce que oui, évidemment, l’avortement n’est pas un acte léger.

Oui c’est un acte réfléchi. (parce que non, on n’y va pas de gaieté de cœur, et non ce n’est pas la solution de facilité)

Et non l’avortement n’est pas vraiment un choix .

et non, ca ne sera jamais un acte « banal ».

Mais qu’importe la décision, l’important sera de l’assumer. Toujours.

Se battre pour des droits déjà acquis ? quelle notion étrange ! mais soit, s’il le faut, nous le ferons.

Je trouve cela juste incroyable qu’il faille encore se battre pour conserver ses droits.

Et parce que ça illustre d’autant mieux je vous donne un ti’tweet  :

https://twitter.com/lunajoulia/status/425963142024560640

 

 

Publicités

4 réflexions sur “[HUMEUR] Touche pas à mon IVG #MonCorpsMonDroit

  1. Se battre pour des droits déjà acquis, et surtout pour des droits qui ne concerne que nous. Si quelqu’un a envie d’avorter c’est son problème et en aucun cas quelqu’un d’autre ne doit lui dicter sa conduite.
    Enfin c’est comme ça que je le vois…

    J'aime

et toi, c'est quoi ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s