Mes nouveaux bons gestes [ECOLO] part #1

Le livre de Bea Johnson a amené en moi une reflexion sur nos habitudes de vie.
Il m’est cependant impossible pour ma part (pôur l’instant ?) de penser à un objectif zero dechet, ne serait-ce que pour nos habitudes alimentaires. Cuisiner étant pour moi un calvaire, je me vois mal me passer des plats cuisinés et autres aides culinaires mais qui sait…Rome ne s’est pas faite en un jour..


La première étape est « refuser » ce dont nous n’avons pas besoin. 
Je crois que c’est la règle la plus importante finalement.
Mais comme le disait Bea, c’est sans doute la plus difficile également.
Je n’en avais pas l’impression mais la mettre en oeuvre se révèle en effet plus compliqué que prévu. Parce que les gens ne sont pas prêts de vous voir refuser, parce qu’ils sont tellement pris dans leur routine qu’ils n’entendent pas votre refus et parce qu’il ne comprennent pas.
Exemple de mon premier refus ( et qui fut un échec) :
Ma compagnie d’assurance me donne rendez vous pour faire un point puis s’apprête à me laisser repartir avec nombres de papiers informatifs, devis, constat amiable..etc..le tout dans une belle pochette en carton qui terminera à la poubelle sitôt arrivé chez moi. Evidemment, j’ai 2 voitures, donc ça vaut 2 pochettes!! J’explique que je n’ai pas besoin de pochettes, ni de constat amiable puisque j’en ai déjà que je n’ai jamais utilisé. La nana me regarde comme si j’étais illuminée et insiste d’un air dédaigneux  Visiblement, je dérange sa routine. Et je repartirais qd même avec 1 des 2 pochettes ( mais sans constat) Elle n’a pas compris. Elle doit faire partie des gens qui ne voient pas l’intérêt de refuser des choses a partir du moment où elles sont gratuites.
Là, j’ai compris que ce ne serait pas si facile que ça..
Refuser finalement je le faisais déjà. Mais pas suffisamment. Voilà les bonnes résolutions que nous avons mises en place ici, et qui fonctionnent pas mal :
Refus systematique des sacs dans tout type de magasins.( implique d’avoir toujours un sac en toile dans le sac à main et/ou dans le coffre)
Refus du sachet à pain en papier : acheter un sac à pain en toile (après plusieurs recherches j’en ai trouvé 1 à 3€ chez un boulanger) et ne plus s’en séparer.
Refus des pubs et magasines gratuits nominatifs envoyés par, au choix : l’assurance, la CAF, vert baudet…etc…implique d’en faire la demande par mail ou sur site. En général, la demande est bien prise en compte, surtout si vous indiquez que vous préférez par mail.( quitte à vous créer une adresse mail spéciale pub que vous n’aurez pas besoin de consulter régulièrement)
Refus des pubs non nominatives : mettre un autocollant stoppub sur votre boite aux lettres.
Relevés de comptes : Par chance, ma banque (LCL) propose l’arrêt d’envoi des relevés de comptes papier contre des relevés de comptes en ligne. Ça évite les 10 ans de paperasse de relevés de comptes à conserver puisque la banque les conserve pour vous. Pensez y!

comme vous le voyez, aucune de ces alternatives n’est contraignante et a pourtant un impact non négligeable sur l’environnement…

alors ? vous commencez quand ?
quels sont vos trucs à vous ?
des exemples de refus ?
des anecdotes ?
Publicités

7 réflexions sur “Mes nouveaux bons gestes [ECOLO] part #1

  1. En effet, le refus est plus dur pour celui qui se voit dire non que pour celui qui dit non! Je reçois un magazine type « La redoute » (alors que je n'ai jamais rien demandé!) et quand je les ai appelés pour leur dire que je n'en voulais pas, ce fut la croix et la bannière pour qu'ils acceptent d'annuler cet envoi non désiré! Leur premier argument étant « Mais c'est gratuit! »… Finalement après avoir écouté leur 1001 autres mauvaises raisons pour m'inciter à continuer de le recevoir ils ont soi-disant supprimé mon adresse de leur mailing liste. Deux semaines plus tard, je recevais 2 magazines de ce magasin… C'est frustrant de perdre autant de temps à gérer de tels désagréments. Bon courage à toi Agrippine pour cette mission « Refus ».

    J'aime

  2. oui je sais, et ca m'enerve quand ca arrive !! en plus,apparemment le stop pub a une valeur légale, donc ils n'ont vraiment pas le droit. mais il faut que le particulier se retourne contre le commercant, et lui dire que son distrib ne respecte pas..genre, on a que ca à faire !!
    mais bon, je suppose que ca en évite qd meme pas mal. C'est toujours mieux de l'avoir que pas du tout.

    J'aime

  3. Pingback: [LIVRE SOCIETE] Zéro Déchet de béa Johnson | les avis d'agrippine

  4. J’ai filé des sacs en tissu à la dame qui livre mes légumes bio… vendredi dernier, elle a apporter les légumes dans les sacs en tissu mais elle a quand même ajouté 2 pochettes en plastique… c’est décourageant !!!!

    Aimé par 1 personne

et toi, c'est quoi ton avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s